isolation

Mercedes 609D

Pauline – Isolation au liège projeté

L'isolation du 609D de Pauline

Pauline a pris contact avec Homnivan dans le cadre du réaménagement complet de son véhicule. Lors du Vanlifest, elle fit connaissance avec Mirabelle qui travaille sur des chantiers d’aménagements collaboratifs. 

N’étant pas équipées pour la projection du liège, Mirabelle a conseillé à Pauline de faire appel à Homnivan pour cette étape cruciale. Comme nous vous l’expliquons dans notre dossier « isolation », cette étape doit être réalisée avec soin pour garantir la pérennité de votre isolation. Le liège, en coupant les ponts thermiques, permet de préserver votre isolant, il faut donc recouvrir intégralement l’intérieur du véhicule et n’oublier aucune partie. En effet, il serait dommage de devoir retirer tout votre aménagement après quelques années d’utilisation en constatant que votre isolant à moisit et qu’il dégage une odeur nauséabonde. L’avantage du liège est qu’il est imputrescible, c’est donc un allié de taille des laines isolantes!

Mercedes isolé

LA PRESTATION

Etape 1: réceptionner et contrôler le véhicule.

Nous avons réceptionné le Mercedes de Pauline fin Juillet 2021. Elle avait pris soin de démonter tout l’aménagement précédent, de bien dégraisser toute la tôle et d’arranger quelques point de carrosserie. 

Avant de projeter le liège, nous avons fait un état des lieux des faiblesses que nous avons constatées (points de rouille, soudures à revoir, fermeture défectueuse …) pour lui exposer clairement la situation et confirmer que la projection se ferait en toute connaissance de cause. 
Notez entre autre que si vous projetez du liège sur une carrosserie qui est déjà attaquée par la rouille et qui n’est pas traitée, celle-ci continuera à s’étendre et peut finir par dégrader le véhicule de façon notable.

Etape 2: tout le monde en cuisine !

Après avoir correctement contrôlé le support, il faut s’attaquer au mélange du liant, de la colle, et du liège. 
Pauline avait déjà acheté toute la matière première nécessaire à son chantier. C’est donc avec son liège, d’une granulométrie parfaite, que nous avons concocté la petite potion magique 😉 

Etape 3: on arrose !

Il aura fallu trois couches bien denses pour isoler la bête! La météo étant ensoleillée lors de la projection, nous avons pu effectuer une couche par jour car le séchage a été très rapide.

Nous souhaitons bonne route Pauline, et bon vent avec Jamy! Au plaisir de recroiser ta route 🙂

Pauline – Isolation au liège projeté Lire la suite »

L’isolation

L’isolation

L’isolation est une des premières choses à faire lorsqu’on débute l’aménagement de son fourgon : et les possibilités sont multiples !

Chez Homnivan, nous avons nos préférences, cependant nous souhaitons rester neutres sur le choix fait par nos clients, et surtout les conseiller pour qu’ils soient avertis des avantages et inconvénients de chaque option.

Un petit mot technique avant de commencer :

Pont thermique :

terme qui définit un point où la barrière isolante est rompue (angles, corps creux…)

1. Combinaison liège projeté, Biofib et frein vapeur

Pour commencer, le liège est très efficace contre les ponts thermiques. En effet, il vient se répandre par projection sur toute la carrosserie, permettant de casser ce fameux pont thermique !

De plus, il ne pourrit pas au contact de l’humidité et isole également très bien au niveau phonique. Pour couronner le tout, c’est un matériau naturel !

En revanche, à lui seul, il n’offre pas de performance d’isolation thermique notable : et c’est son premier inconvénient.

Liège projeté

Autre inconvénient à noter : le liège prêt à être projeté coûte près de 110€ les 12kg. Sachant qu’il faut environ 1kg par m2 de surface, et qu’il faut au mieux 3 couches. De fait la note de frais peut vite monter en fonction de la taille de votre véhicule !

Biofib (qui est en réalité une marque) propose plusieurs laines végétales qui ont une très bonne résistance thermique. Alliée au liège, la performance thermique et acoustique sera au rendez vous. D’ailleurs, depuis plusieurs années, la communauté Vanlife tend vers un choix de matériaux plus écoresponsables lors des aménagements, ce qui n’est pas pour nous déplaire !

Les laines végétales sont tendances, très efficaces et surtout biosourcées, mais on en a oublié un élément essentiel relevé notamment par Ecosain habitat : ces isolants ne sont initialement pas prévus pour être mis en place dans les véhicules, qui sont soumis à des variations de températures sans cesse, ce qui provoque de la condensation. D’autant plus que la carrosserie ne respire pas à la différence des matériaux de construction d’une maison ou d’une tiny house !

Nous commençons maintenant à avoir du recul sur les laines végétales installées depuis plusieurs années et si votre véhicule est mal ventilé, et que votre isolant ne peut pas respirer, il risque de dégager une odeur de moisissure et il va falloir tout démonter pour repartir de Zéro. Du coup le côté écologique de la démarche initiale perd tout son sens…

En résumé, les laines Biofib ont un point faible, et pas des moindre lorsqu’on vit dans un fourgon aménagé, c’est leur résistance à l’humidité.
La laine de chanvre est celle qui résiste le mieux à ce phénomène. Le biofib Trio, le coton ou le lin en revanche sont fragiles face à l’humidité. 
Les autres laines type verre et roche sont à proscrire car ne elles ne tolèrent absolument pas l’humidité, et se tassent rapidement.

 

2. Armaflex

Utilisé initialement dans le domaine industriel, pour isoler les conduites d’eau chaude et d’eau glacée, cette matière a su séduire un bon nombre de personnes dans l’isolation de leur fourgon.

Il faut dire qu’il représente le tout en un !

Il en existe trois types : le AF, qui dispose de la technologie Microban Internationale permettant d’éviter la moisissure, les champignons et le développement de bactéries. Ses propriétés en termes d’isolation thermique, phonique et hydrofuge sont excellentes.
Le XG, qui présente les mêmes performances en termes d’isolation que le AF mais sans la technologie Microban Internationale.
Et le ACE, à éviter absolument dans un fourgon car il dégage des odeurs désagréables et a des vertus isolantes bien moindre que les deux autres.

Pour finir, son inconvénient majeur est qu’il reste un produit industriel qui, à la différence de la première méthode, n’est pas biosourcé et nécessite un processus de production assez polluant.

3. Multicouche

Vraisemblablement le plus économique du marché, ce n’est cependant pas le meilleur en terme d’isolation thermique ou phonique. Quand bien même un multicouche 25 couches, par exemple, fait très bien le travail !

L’avantage certain est sa durabilité : il ne moisi pas avec l’humidité et est capable de maintenir une température convenable dans votre véhicule lorsqu’ il est fermé. Par contre, si la chaleur extérieure vient à s’inviter dans le véhicule, vous aurez droit à une session sauna (pas mal nous direz-vous) car l’air sera emprisonné ! Et oui ! Le multicouche ne respire pas !

Inconvénient majeur : c’est un peu la galère pour le poser, et il faut que les jonctions faites au scotch soient bien étanches pour assurer une performance d’isolation thermique optimale.

Allons plus loin !

Si vous souhaitez faire isoler votre véhicule, confiez nous cette partie!

L’isolation Lire la suite »

Panier